La Compagnie

La compagnie Hop Ad Hoc a vu le jour en 2015.

Hop comme symbole du mouvement, Ad hoc qui signifie adéquat, qui convient, destiné à cette utilisation.

Les spectacles de la compagnie aiment surprendre les gens dans leur quotidien, brouiller les frontières entre l’extraordinaire et la vie réelle et amener le théâtre dans des lieux non dédiés comme les musées, les marchés, les ronds points…

Nous souhaitons que nos spectacles soient surprenants, questionnants, qu’ils titillent la réalité, qu’ils soient tendres et parfois piquants.

La compagnie grandit avec cette volonté de rester ouverte aux envies de création sans se limiter à un genre artistique. Ainsi on parle ici de clown, de personnages burlesque, de théâtre !

La compagnie est basée à Lorient en Bretagne et les spectacles sont joués dans la France entière.

L'Équipe

Cécile Meyer, Directrice de l'association Hop Ad Hoc

Cécile Meyer

Directrice artistique – Comédienne – Clown

Comédienne, clown, elle a d’abord été formée au Centre des arts de la scène puis au Centre de formation professionnelle d’artiste clown Le Samovar (93).

Elle aime exprimer son art dans des contextes variés et jouer avec les formes artistiques (déambulations, visites guidées, théâtre invisible…).

Elle fonde la compagnie Hop’ Ad Hoc en 2015 avec laquelle elle crée la formule « Les clowns au musée » qui deviendra « Des clowns et des musées » en 2018. Elle continue dans sa lancée avec les « Éclats de clowns » puis avec une création collective, « La Famille Hop ». En 2020, elle débute une résidence au Samovar pour la création de son spectacle solo à destination du jeune public qu’elle continue de créer aujourd’hui.

En parallèle, elle a été clown à l’hôpital entre 2016 et 2021 pour l’association Rêve de clowns. Elle donne régulièrement des ateliers et propose des interventions dans des établissements sanitaires et médico-sociaux.

Camille Formenti

Comédienne – Clown

Pendant ses études de philosophie pour lesquelles elle obtient un Master 2, elle crée des passerelles entre expérience philosophique et pratique du clown. En 2014-17, elle devient le regard complice et philosophique des créations de la Compagnie Carnages avec qui elle crée des conférences décalées.

Aujourd’hui elle crée un numéro de conférence philosophique gesticulée avec le regard de Vis Comica. Elle transmet un théâtre absurde, décalé et burlesque et une pratique du clown auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes.

Elle découvre le clown à l’hôpital auprès de plusieurs compagnies : La Grande Distrib’, 1,2,3 Soleil et dernièrement Rêves de clown en Bretagne pour qui elle travaille depuis 2016 et où elle rencontre Cécile Meyer avec qui elle partage le duo pour « Des clowns et des musées » depuis 2019.

Photo de Camille Formenti, membre de Hop Ad Hoc
Maria, membre de l'association Hop Ad Hoc

Maria Pia Bocquet

Comédienne – Clown

D’origine uruguayenne, elle part vivre en Espagne à l’âge de 18 ans où elle a vécu pendant sept ans et suivi plusieurs formations théâtrales, notamment à l’école classique d’art dramatique le Théâtre Sans. Elle s’est également formée au théâtre bouffon et aux arts de la rue.

Elle poursuit sa formation à Paris en 2009 au théâtre Petit Soleil avec Javier Cruz. Elle est également diplômée en 2012 du BPJEPS Cirque de l’école de cirque Cherche Trouve.
Elle déménage en Bretagne en 2010 et fait sa plus grand découverte artistique « le clown ». C’est le début d’une grande passion qui ne s’est jamais arrêtée. Elle a été formée par Carole Tallec, puis par Michel Vobman pour être clown à l’hôpital.

Depuis 2010, elle travaille pour l’association de clown à l’hôpital Rêves de clown et intervient auprès des enfants comme des adultes.

En 2019, elle a rejoindre la compagnie  Hop’ Ad Hoc dans le cadre de la création de « La Famille Hop », endroit où elle se permet de vivre le clown autrement, avec une liberté artistique, poétique et burlesque.

Emeline Dunand

Comédienne – Clown

Comme Zadig qui s’enquiquine à chercher depuis 250 ans son bonheur, Émeline est en quête de liberté. C’est avec les arts qu’elle décide de se lancer.

Alors elle pioche, prends de tout et du rien, s’essouffle, rit et pleure. De la danse par-ci, du cirque par-là, en chemin elle croise le clown incapable de marcher droit .

Elle compose sa vie par ce qui l’inspire, les rencontres, les rires, les emmerdes et les rebondissements.

Fille des îles, le cirque et le clown l’aura fait voyager, de la Nouvelle-Calédonie jusqu’à la France, en passant par l’Australie pour finir (du moins pour l’instant) au fin fond de la Bretagne.

C’est au bout de ce monde qu’Émeline retrouvera Cécile et d’autres comparses de l’École de Théâtre-Clown Le Samovar, où elle a suivi sa formation entre 2014 et 2016.

Avec une corporalité construite par le cirque, la danse ou encore la musique, Émeline cherche a développer un jeu burlesque dans lequel l’exploit se marie à la poésie, mais toujours avec le rire comme compagnon.

Aujourd’hui, elle cherche aussi à transmettre ces couleurs par l’enseignement du clown. Elle travaille avec différentes compagnies comme la Clique à Farce et le Poulpe Production en théâtre d’impro, le Bureau des Pensées Perdues dans ses Randonnées botanico extravagantes ou plus récemment, elle a rejoint l’équipe Des clowns et des musées en 2020 de la compagnie Hop’ Ad Hoc.

Photo de Emeline Dunand, membre de Hop Ad Hoc
Portrait de Noémie, membre de la compagnie Hop Ad Hoc

Noémie Rouge

Comédienne – Clown

Elle découvre le théâtre en primaire qui ne la quittera jamais. Après l’improvisation théâtrale, elle rencontre le clown et se forme au Samovar (2013-2015).

Touche à tout, tout la touche. Elle aime à partager ses émotions, à en jouer, à s’en décaler invitant par là-même l’autre à faire de même avec les siennes. Souvent dans ces rencontres s’y glisse tout ce que la vie a mis sur son chemin : danses, airs d’accordéon, contes, chants, burlesques, actes psychomagiques, etc. Elle aime le beau, le poétique, l’absurde et le décalé. Elle aime rire. Elle aime la vie, rayonner et partager sa joie.

Psychomotricienne de formation initiale, elle a rencontré des blessés de la vie de tout type et de tout âge qui lui ont appris à toujours mieux accueillir l’autre et à être pleinement présente à l’instant présent.

Clown et comédienne, elle est intervenue pour différentes compagnies (Atika, Cirque Autour, Triple 6, Zygomatik, Hop Ad Hoc, etc.) et également en milieu de soin avec Plein les Yeux (Besançon). En septembre 2020, la compagnie Hop Ad Hoc fait appel à elle pour Des clowns et des musées. C’est une révélation, la comédienne peut pleinement exprimer toute sa créativité pour la création et la clown jubile lors de sa rencontre avec le public.

Elle joue actuellement « Ding-Dong ! Où sont passées les étoiles ? », spectacle entresort participatif pour enfants de 2-6 ans qu’elle a créé, et, avec la compagnie Dézinguées, elle intervient en déambulation et sur des projets artistiques auprès des personnes âgées. Elle donne également des ateliers théâtre, créativité et émotions.

Marianne Le Gall

Comédienne – Clown

Après moult détours et impasses, ligne droite et autres ronds-points, Marianne s’inscrit définitivement dans une trajectoire qui l’a fait jubiler : le clown, les arts de la rue, le burlesque !

Formée au cours du soir, puis en formation professionnelle à l’école du Samovar, mais aussi auprès de plusieurs pédagogues comme Paul – André Sagel, Eric Blouet, Yvo Mentes, Pina Blankvoort, Alexandre Pavlata, Daphné Clouzeau son goût pour cet art – un peu fou, un peu à part, où l’humanité de chacun, chacune est une malle à trésors – se confirme, s’affirme, et lui donne des idées !

Elle poursuit et continue son chemin entre création personnelle : création d’un solo « Ceci n’est pas un chien » et créations collectives : un trio « La Famille Hop », Compagnie Hop’ Ad Hoc et une création de duo de clowns et duo de dessinateurs « Les traits drôles ». Elle intervient également comme pédagogue, sur le territoire de la Seine Saint Denis.

Photo de Marianne Le Gall